Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A la galerie de Mézières, lundi 9 janvier, quelques artistes du collectif Art Rencontre se sont réunies pour lancer la préparation de l'exposition annuelle Courant d'Art .  

Pour 2020, le thème choisi est "RYTHMES". La première chose qui vient à l'esprit lorsque l'on évoque le mot rythme c'est la musique et la cadence, mais la notion de rythme a un champ extrêmement large : rythmes naturels (les saisons, les battements du cœur), rythmes artificiels (les horloges, les sonneries)  rythmes en poésie (métrique : rime, césure). Dans les arts plastiques le rythme c'est l'alternance de l'ombre et de la lumière, des pleins et des vides, des couleurs chaudes et froides : l'espace remplaçant le temps.

Un large champ pour les  artistes du collectif Art Rencontre  qui vont pouvoir laisser libre cours à leur créativité  !      

___________________________                     

 Mireille Denis-Malherbe résume le travail de cette première journée  

  Galerie de Mézières. Nous commençons par une réflexion autour de la répétition d'intervalles, pleins (papiers noirs) et vides (blancs du mur) et de l'intégration d'éléments étrangers, en fil de fer brûlé noir et en acier brillant gris. Puis des bandes rouges tendues entre les noirs et les blancs pour augmenter l'effet de rythme.

Nous avons très vite opté pour des formes de personnages en mouvement et fait des propositions d'accrochage en jouant sur le contraste des vides du mur de la galerie et des effets d'ombres portées des petits personnages en fil de fer, créant des multiplication de lignes... de rythmes. Nous créons un nouveau rythme : des bandes rouges verticales qui pourraient se répéter pour l'accrochage dans l'hôtel de Mézières, servant de lien entre les deux espaces. 

Un café pour commencer une journée "Atelier fer" avec Christiane Edmond

(Photos Françoise Martin)

De gauche à Droite, Pierre Audureau, Jean-Pierre Mignot, Christiane Edmond, Mireille Denis-Malherbe, Lionel Erba, Arlette SImonian

De gauche à Droite, Pierre Audureau, Jean-Pierre Mignot, Christiane Edmond, Mireille Denis-Malherbe, Lionel Erba, Arlette SImonian

Et puis l'on s'active !

Marye Jalabert a rejoint le groupe ...

Marye Jalabert a rejoint le groupe ...

puis Roseline Bigi ....

puis Roseline Bigi ....

puis Claude Tracq  et Cécile Binsztock ...

puis Claude Tracq et Cécile Binsztock ...

Le mouvement donné aux formes est important lorsque celles-ci sont éclairées et projettent une double ombre portée sur le mur ; les formes donnent aussi l'illusion d'être plus grandes.

 (Photos Mireille Denis Malherbe)

RYTHMES .... ça commence à vibrer !

 Le rouge est une couleur dynamique et sa présence sous forme de bande est perçue comme un lien, générant ainsi le rythme

 

RYTHMES .... ça commence à vibrer !
RYTHMES .... ça commence à vibrer !

 Le noir du fil de fer brûlé compose et rend visible la forme et lui donne sa dimension poétique

RYTHMES .... ça commence à vibrer !

En suspension ou en aplat,

en petit ou en grand,

en noir et blanc, ou en couleur,

le rythme est  en  nous !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :